Imprimer Localisation Contact

Edito du Maire

2017 marque la naissance de la nouvelle Communauté d’agglomération Mont Saint-Michel Normandie regroupant 5 Communautés de communes : Saint-Hilaire-du-Harcouët, Saint-James, le Mortainais, le Val de Sée et Avranches Mont Saint-Michel.

Cette grande intercommunalité représente 97 communes et près de 90 000 habitants. Les projets lancés par la Communauté de communes de Saint-Hilaire demeurent : création d’un centre culturel en lieu et place de l’actuelle école de musique, danse et théâtre et de la Verrière, déploiement de la fibre optique, fusion des offices de tourisme du territoire et réalisation d’une maison médicale à Saint-Martin-de-Landelles.

Après plus d’un an de fonctionnement, la commune nouvelle de Saint-Hilaire-du-Harcouët présente un bilan très positif avec une uniformisation des pratiques, des actions et un lissage des impôts et taxes.

Parmi les grands chantiers de l’année à Saint-Hilaire figurent les travaux de la mairie dont la fin est prévue pour la toussaint. Une réflexion est également menée pour la création de halles couvertes Place Delaporte. La salle polyvalente de Saint-Martin-de-Landelles est en cours de réhabilitation. A Virey, le city park est en service et le lancement de la réalisation d’une salle de restauration est imminent. La navette inter-quartiers a rencontré son public et répond aux besoins du territoire ; elle est maintenue en 2017. Celle du marché a repris son service le mercredi matin. Le programme culturel et des animations reste toujours aussi complet avec la saison culturelle et les programmes fest’hiver et festiv’été. Dès le 1er juin, venez découvrir l’exposition sur Marin Marie « Une histoire de marin », accessible gratuitement à la Verrière jusqu’au 30 septembre. Les 95 associations de la commune nouvelle contribuent également à l’animation et au rayonnement de la ville. 

Gilbert Badiou
Maire de la commune nouvelle de Saint-Hilaire-du-Harcouët
Vice-président de la Communauté d'agglomération Mont Saint-Michel Normandie

 

 
 

Ordures ménagères

Collecte des ordures ménagères

Les ordures ménagères sont ramassées les lundis et jeudis à partir de 5h30. En 2016, les collectes les jours fériés seront maintenues. 

Pour en savoir plus.

Tri des déchets : nouvelles consignes encore plus simples

 
Depuis le 1er janvier 2012, la Communauté de communes de Saint-Hilaire-du-Harcouët est compétente pour la collecte et le traitement des ordures ménagères résiduelles. Cette nouvelle compétence vient compléter celles déjà exercées dans le domaine des déchets : collecte des emballages ménagers (1998) et la gestion de la déchetterie (2002).

La Communauté de communes a distribué la nouvelle version du guide de tri conformément aux consignes de tri qui évoluent. En effet, il n’y a plus que deux catégories de tri :
  • le verre
  • les autres emballages : papiers, cartons, boîtes de conserve, plastique, etc….

Ci-contre le récapitulatif de cette nouvelle consigne. Continuons à trier pour diminuer le volume de nos poubelles et ainsi faire baisser la taxe d’enlèvement des ordures ménagères.

 

MEMO DU TRI SÉLECTIF

Télécharger le mémo tri sélectif

   

Pour en savoir plus, vous pouvez contacter la Communauté de communes.  

Circuit des ordures ménagères résiduelles

La Communauté de communes de Saint-Hilaire-du-Harcouët exerce la compétence collecte et traitement des ordures ménagères résiduelles depuis le 1er janvier 2012.
Sur la commune de Saint-Hilaire-du-Harcouët la collecte est effectuée en fonction des secteurs, une ou deux fois par semaine, les lundis et jeudis. Ces ordures ménagères doivent être présentées en sac à la porte de l’habitation ou au « bout de la voie ». Seuls les déchets ménagers non recyclables sont concernés par cette collecte après avoir trié les emballages ménagers, composté les déchets organiques et déposé les déchets autorisés à la déchetterie. A la fin de chaque collecte les ordures ménagères sont stockées dans des bennes spécifiques au quai de transit situé à proximité des services techniques de la ville de Saint-Hilaire-du-Harcouët.
Les bennes pleines sont transportées par l’entreprise Veolia Propreté vers l’usine d’incinération de Pontmain (53). Les ordures ménagères y sont incinérées et la chaleur est utilisée pour produire de la vapeur vendue à l’usine voisine pour sa fabrication de lait  en poudre. Ainsi la totalité des ordures ménagères résiduelles collectées par la Communauté de communes est valorisée dans l’usine d’incinération de Pontmain.